Pour Christine Lagarde, la guerre en Ukraine et le Covid en Chine vont freiner l’économie mondiale

Ouest France

Publicité